Aether asbl

La Déesse Mère en Egypte

 

Auteur : Ludivine, 2009

Article en pdf : fichier-pdf-icone-5363-16

Article initialement paru dans le premier numéro de la revue La Sève des Mystères : La Grande Mère.

 

Les mythes de l’Egypte antique décrivent la Réalité sacrée de l’Univers. Les dieux et déesses égyptiens incarnent les multiples aspects complémentaires de la Conscience divine Absolue. Chaque déité a des qualités et une sphère d’actions apparemment spécifique mais en même temps chacune peut être perçue comme la Divinité Suprême et la source de toute Vie et de toute Conscience. Ces divinités nous ouvrent une multitude de portes d’accès vers le Divin par leurs noms, leurs symboles, leurs mythes et leurs énergies. Communier avec l’une d’entre elles, c’est s’ouvrir à un Savoir cosmique éternel. Il existe de très nombreuses déesses égyptiennes. Chacune représente un aspect spécifique du Divin dans sa polarité féminine. Cet article va vous présenter deux figures de la Déesse-Mère en Egypte: Nout et Isis. Toutes deux sont des représentantes emblématiques de la Mère Divine mais elles incarnent son Energie à deux niveaux différents de manifestation. Nout est la Matrice divine qui fait naître la Conscience spirituelle dans le monde. Isis est la Nature spirituelle de toute chose incarnée, c'est-à-dire l’Energie divine manifestée jusqu’au cœur de la matière la plus dense.

Nout, Mère céleste au double visage

Nout, la déesse égyptienne du Ciel, est représentée sous la forme d’une femme dont le corps, arqué au-dessus de la Terre, est orné d’étoiles. Le mouvement de son corps sépare le monde terrestre de l’infinité du Noun : l’océan primordial, non-manifesté, chaotique mais porteur du potentiel de vie. Déesse céleste, mère de nombreux dieux (Osiris, Isis, Nephtys, Seth et Horus l’Ancien), elle est Celle qui donne naissance à l’Energie spirituelle dans le monde. Nout avale le soleil chaque soir pour le faire renaître chaque matin. Elle accomplit ainsi dans son corps un travail alchimique de régénération du soleil chaque nuit. A l’intérieur de son corps, se trouve la Douat (l’«intra-monde» de l’Au-delà), au sein de laquelle les âmes des défunts et des initiés traversent de nombreuses épreuves pour être purifiées et acquérir la conscience des Dieux.  

NOUTNout, la Mère céleste, représentation provenant de la tombe de Ramsès VI. 

 Nout incarne donc deux aspects complémentaires de la Déesse-Mère :

  • sa face lumineuse, extérieure, est protectrice et pourvoyeuse de vie. Elle transmet la puissance divine au monde terrestre et le protège du chaos.
  • sa face cachée, intérieure, est terrible et initiatique. A travers de nombreuses épreuves, elle évalue, puis rejette ou purifie les âmes des défunts et des initiés dans leur voyage de retour vers la Lumière divine, accomplissant ainsi son rôle de Gardienne des sphères célestes.

Isis, la Grande Magicienne

    desse Mre Egypte 2

 

Isis écrit en hiéroglyphes

Isis est le nom grec d'Aset (ou Iset), une des représentations égyptiennes de la Déesse-Mère. Cette puissante déesse protectrice de la religion égyptienne est souvent appelée la Grande Magicienne en référence à ses pouvoirs de guérison et de transformation. Fille de Geb (la Terre) et de Nout (le Ciel), elle est déesse de la féminité, de la maternité et de la famille. Elle est aussi l’archétype de la mère protectrice et vigilante. Son nom signifie "le trône" (aset) et elle est souvent représentée sous les traits d'une femme coiffée d'un trône, symbole de sa puissance et de sa sagesse. 

desse Mre Egypte 3
Peinture d’Isis

 Dans les textes égyptiens, la magie (Heka) est une énergie créatrice, qui peut être donnée ou dérobée. Les Égyptiens lui associent les images de la lumière et du feu. La puissance magique d’Isis proviendrait de ce qu’elle a acquis par ruse le nom secret de Rê (dieu solaire, tout puissant). Or, le nom véritable d’un être ou d’une chose contient la puissance de sa manifestation.

La religion égyptienne est par essence magique. Les Égyptiens attribuaient une puissance profonde au nom et à l’image. Pour eux, toutes les représentations d’un être ou d’un objet attirent naturellement l’énergie de cet être ou de cet objet, d’où le pouvoir des amulettes représentant des divinités qui étaient portées par les vivants mais aussi déposées sur les momies. De même, les Egyptiens versaient de l'eau sur les statues et les pierres taillées qui comportaient le nom d’un dieu ou sa représentation symbolique, puis buvaient cette eau sanctifiée pour acquérir la puissance de ce dieu.

La puissance magique d’Isis (Aset) se révèle à son apogée dans le mythe du dieu Osiris (Osir), son mari. Après une longue quête pour retrouver le cadavre de son époux divin tué par son frère Seth, Isis se transforme en faucon et par ses battements d’ailes rappelle Osiris à la vie, le temps de s’unir à lui. Elle est alors fécondée par Osiris, dont elle engendrera Horus (Hôr), son fils posthume. Mais Seth s'empare à nouveau du cadavre d'Osiris et le décompose en quatorze morceaux qu'il disperse dans toute l’Egypte. Grâce à sa clairvoyance et à l’aide des crocodiles, Isis parvient à retrouver tous les morceaux du corps de son époux sauf son sexe qui avait été avalé par un poisson. Elle utilise alors sa magie pour reconstituer le corps d’Osiris et lui rend son unité. Puis, à l’aide d’Anubis (Inepou), dieu de l’embaumement, Isis participe à la momification de son époux Osiris et l’aide à ressusciter dans le royaume de la Douat (l’Au-delà) dont il deviendra le souverain.

Ce mythe illustre différentes manifestations de l’énergie d’Isis : ses qualités de persévérance, de fidélité (jusqu’au-delà de la mort), de transformation, de clairvoyance, d’unification, de régénération et sa capacité à donner la vie (dans ce monde et dans l’au-delà). Ce récit mythique montre que toute situation peut être améliorée par une intervention créatrice mais qu’une forme de « mort » (destruction, dissolution, transformation) est le passage obligé avant toute nouvelle naissance, à chaque étape de notre retour vers l’unité de la Conscience originelle. Ce mythe nous invite à nous engager profondément dans un travail de réunification de notre être, à l’aide de tous les moyens dont nous possédons, y compris la magie.

desse mre Egypte 4
Isis allaitant son fils

Invoquer Isis (Aset), méditer sur Elle ou s’identifier à Elle sont des moyens pour acquérir ses qualités. La pratique de l’union de notre conscience humaine avec la Conscience Divine, créatrice et toute puissante, et sa densification jusque dans notre corps physique est une des clés fondamentales de l’alchimie spirituelle : la transmutation de la matière par la Lumière.

 Horus Les mythes égyptiens décrivent par des scènes imagées les interactions des Puissances universelles. Les magiciens égyptiens utilisaient beaucoup l'identification à des scènes mythologiques pour bénéficier de leur énergie. Vu qu’Isis (Aset) utilise régulièrement la magie pour guérir et protéger son fils Horus (Hôr), les magiciens égyptiens s’identifiaient à Isis et identifiaient leurs patients à Horus-enfant afin de transmettre à leur patient l’énergie de guérison dont Horus bénéficie en permanence grâce à Isis. Invoquer Isis pour soulager les piqûres d’araignées et les morsures des serpents était considéré comme très efficace, ce qui n’est pas étonnant puisqu’un mythe raconte comment Isis guérit un enfant piqué par un scorpion. Les Egyptiens imploraient également l’aide d’Isis pour faciliter le processus de transformation du défunt dans l’Au-delà.

À l'époque gréco-romaine, Isis devint une déesse extrêmement populaire. Elle fut priée non seulement en Égypte mais aussi dans tout le bassin méditerranéen et même au-delà. Il est plus que probable que le culte d’Isis ait inspiré les représentations de la Vierge à l’Enfant du christianisme. Par ailleurs, la Vierge était souvent désignée au Moyen Age comme « le Trône de Dieu », appellation qui la relie également à la déesse Isis.

 

© Copyright 2009. Ludivine. Tous droits réservés.

 

Si vous avez aimé cet article, vous pourriez aussi vous intéresser à ceux-ci :

Guan Yin, déesse de la Compassion
Identification à la Mère 

Cancer
Sun in Cancer
6 degrees
Virgo
Moon in Virgo
19 degrees
First Quarter Moon
First Quarter Moon
6 days old
Powered by Saxum