Aether asbl

Magie et occultisme : textes et vidéos

 

Le mot mage vient de « magos », terme qui désignait le prêtre qui officiait à Babylone et qui servait les dieux par ses rites. La magie est souvent comprise comme un moyen de provoquer des effets contraires aux lois naturelles mais cette vision est parfaitement incorrecte. En réalité, la magie est une science qui étudie et applique les lois naturelles, que celles-ci soient connues ou non de la science officielle. Sa caractéristique principale est son aspect opératif. Elle est pratique et non spéculative : elle cherche la maîtrise pratique des forces naturelles visibles mais surtout invisibles pour influencer le cours des événements ou modifier le comportement d’autrui ou de soi-même ; elle fournit au mage les outils nécessaires pour qu'il puisse réaliser son union avec le macrocosme et l'Absolu ; etc.

L’occultisme est la connaissance théorique et pratique de ce qui est caché, c’est-à-dire invisible ou inconnu ; c’est l’étude et l’expérience de la réalité transcendant le monde matériel. L’occultisme se décline dans les sciences occultes ou l’étude théorique de l’occulte (la métaphysique, la science des nombres, la science des noms, le symbolisme, ...) et les arts occultes ou ses applications pratiques (l’alchimie, l’astrologie, la divination, la magie, la mystique, ...). 

Les textes et vidéos de magie ou d'occultisme

Nous avons rassemblé ci-dessous des liens vers des textes et vidéos traitant de magie ou d'occultisme, qui peuvent être consultés ou téléchargés gratuitement. Si nous définissons l'occultisme de manière large (comme ci-dessus), une grande partie des films et ouvrages mentionnés sur ce site relèvent de ce domaine. Mais nous n'avons considéré, pour cette page-ci, que les films ou ouvrages se référant explicitement aux mots "occultisme" ou "occulte".

Aether n'est pas l'auteur de ces oeuvres et ne valide pas leur contenu. Elle ne se prononce pas sur leur qualité mais encourage les lecteurs à se créer leur propre opinion, en usant de leur esprit critique.