Aether asbl

Le contrôle de l’érection

 

Auteur : Attila, le 29 avril 2007

Article en PDFfichier-pdf-icone-5363-16

 

 Dans l’apprentissage de la magie sexuelle, il y a une étape assez importante pour le débutant : c’est le contrôle de son érection et de son éjaculation. De nombreux ouvrages en parlent et cela peut paraître simple techniquement et théoriquement mais vous devez faire face à des difficultés qui sont rarement expliquées lorsque vous apprenez à la maîtriser. L’étudiant doit souvent faire face seul à ces problèmes et il ne peut compter que sur sa perspicacité ou sur un coup de pouce de son ange gardien pour avancer et ne pas baisser les bras.

 

Un des premiers obstacles que j’ai dû franchir au début de mon apprentissage était de parvenir à maintenir dans le temps mon érection alors que je pratiquais. En effet, il n’est pas si simple de garder une érection et de chercher en même temps à transcender son énergie sexuelle. En montant l’énergie de la jouissance à travers ma colonne vertébrale (et la sushumna nadi qui se tient en son centre) vers mon chakra du cœur et mon troisième œil, je transformais un désir initialement physique en une félicité spirituelle. Le souci est que je dualisais le plaisir physique et le plaisir spirituel, sans le vouloir : dès que j’atteignais une certaine extase spirituelle, je perdais mon érection et je ne parvenais plus à la reprendre.

 

Erection
Sculpture représentant le lingam et la yoni.

J’étais dans un tel état de félicité que le plaisir physique ne me touchait plus. Lorsque la force de la jouissance remontait par la sushumna et alimentait mon cœur et ma tête, mon esprit et mon cœur s’envolaient et se perdaient dans un univers éthéré et lumineux. En s’élevant, mon énergie sexuelle réveillait dans mon être une félicité si éloignée du plan matériel que je perdais mon érection. D’un côté, c’était positif car j’arrivais à sublimer la force sexuelle mais, d’un autre côté, cela signifiait aussi que je ne pouvais plus poursuivre mon union sexuellement.

Pour résoudre ce problème, je me suis entraîné seul à atteindre une jouissance sexuelle, à la sublimer en élevant sa force à travers ma sushumna et à garder dans cette félicité mon érection pour pouvoir continuer mon union et recommencer à atteindre l’orgasme. J’avais lu certains articles qui conseillaient d’utiliser mon imagination pour éveiller des fantasmes, lorsque je perdais mon érection. Le problème de cette méthode, c’est qu’on doit tourner son esprit, qu’on vient de sublimer, vers des fantasmes sexuels qui ne préoccupent plus la conscience. Il m’était très difficile de faire cela car je sentais en moi que je n’en avais aucun désir. Je voulais rester dans cet état de félicité spirituelle, sans vouloir redescendre dans des pensées plus « primaires ».

 

J’ai donc plutôt développé une approche tantrique, plus harmonieuse à mes yeux avec la voie spirituelle et occulte que je suis. Je me suis entraîné à utiliser mes sens : je plongeais ma conscience dans ce que je percevais, ce qui avait pour résultat d’augmenter encore plus la sensation de félicité et de plaisir que je ressentais ; je plongeais ma conscience dans la sensation que mon sexe me communiquait et je cherchais à accrocher mon mental à ce que je percevais de lui, … Ainsi, mon mental était lié au corps tout en s’unissant au plaisir provenant de l’acte sexuel. Plus j’approfondissais mon lien avec la sensation, plus le plaisir se transformait en félicité. Celle-ci se diffusait de manière plus subtile et régulière à travers mon être.

 

Lorsque j’atteignais la jouissance, je bloquais mon éjaculation et faisais remonter l’énergie sexuelle dans mon corps, jusqu’au sommet de ma tête. Après avoir fait cela deux ou trois fois de suite, la félicité envahissait mon cœur et mon esprit, comme lors d’une extase méditative, mais je touchais mon sexe et commençais à plonger dans la sensation qu’il me procurait. Cette sensation du contact avec mon sexe maintenait mon extase spirituelle et me permettait en même temps de garder une érection. Je découvris que cette méthode simple et méditative me permettait de garder une érection pendant mes pratiques spirituelles bien plus longtemps que tout autre artifice.

 

Une fois que j’eus acquis une certaine maîtrise de cette pratique seul, je l’intégrai dans ma pratique de couple. J’utilisai mes sens pour m’unir plus profondément à Aude. Nous avons ainsi pu pousser bien plus loin nos pratiques sexuelles. Nous pouvons par exemple réitérer les montées de jouissance plusieurs fois au cours du même rapport, transmutant ainsi les jouissances physiques en félicité spirituelle. La maîtrise de mon éjaculation nous a permis d’avancer tous deux plus profondément dans notre cheminement de magie sexuelle.

Aries
Sun in Aries
6 degrees
Taurus
Moon in Taurus
12 degrees
Waxing Crescent Moon
Waxing Crescent Moon
2 days old
Powered by Saxum