Aether asbl

Action de soutien humanitaire

 

Auteur : Aude, juin 2007

Article en PDF: fichier-pdf-icone-5363-16

 

Camnestyet article reprend les textes d’un atelier d’action de soutien humanitaire, que j'ai organisé par internet du 1er au 15 juin 2007. L'atelier avait pour but de soutenir occultement Amnesty International, en utilisant la force de la lame XIX du Tarot pour augmenter le rayonnement et la lumière de cette association.

Vous trouvez ci-dessous la présentation de l'atelier, l'énoncé des devoirs et les devoirs rendus par une des participantes de l'atelier (Ludivine). N'hésitez pas à réaliser cet atelier chez vous, vous avez toutes les informations nécessaires !

Présentation de l’atelier

Dans cet atelier, nous verrons une manière de soutenir mentalement et énergétiquement des associations humanitaires ou environnementales. Il s'agit de méditer sur un symbole chargé (dans ce cas-ci la dix-neuvième lame du Tarot, le Soleil) et de l'utiliser pour soutenir une association.

L’association choisie pour cet atelier est Amnesty International. Pour ceux qui ne la connaissent pas, Amnesty International est un mouvement mondial de personnes qui luttent pour les droits humains. Elle intervient au nom des victimes de violations de ces droits, en se basant sur une recherche impartiale et sur le droit international.

Premier devoir : identification à la lame du Soleil

Enoncé du devoir

Pendant la première semaine de cet atelier, nous allons nous identifier à la lame du Soleil pour comprendre son énergie. Cette première pratique est le préliminaire nécessaire à l’influence magique que nous ferons pour soutenir Amnesty, au cours de la deuxième semaine.

Amnesty2Le soleil est le symbole de l’or et de la lumière spirituelle car il éclaire et réchauffe la vie. C’est un symbole d’énergie et de vitalité, de joie et de bonheur, de créativité et de réalisation, de confiance et de réussite. La lame du Soleil représente, notamment, la lumière présente dans le monde et dans l’homme, la force spirituelle existant en toutes choses. Nous allons en découvrir plus sur cette lame au fil de cet atelier.

Voici la pratique à effectuer :

1. Asseyez-vous confortablement et détendez-vous profondément. Votre mental, votre cœur et votre corps doivent être complètement relaxés, sans tension ni crispation.

2. Placez la lame du Soleil devant vous et regardez-la paisiblement. Cette carte doit être la seule chose qui occupe votre esprit en ce moment : vous plongez votre mental en elle, tranquillement et sans forcer. Si vous maintenez suffisamment longtemps votre attention sur cette lame, vous allez progressivement vous sentir « couler » en elle, jusqu'à devenir un avec elle.

3. Passez ainsi, insensiblement, d’un état d’attention, à un état de concentration puis de méditation sur la lame. Le Soleil doit devenir la seule chose qui vous intéresse, comme si votre vie même en dépendait. Plus vous vous concentrez sur cette carte, plus votre esprit se met à vibrer en harmonie avec elle.

4. Continuez le temps que vous voulez. L’état idéal à atteindre est celui d’une union mentale et émotionnelle avec cette carte. Essayez de la comprendre de l’intérieur, non pas intellectuellement mais par votre ressenti, comme si vous étiez l’arcane du Soleil. Identifiez-vous à ce qu’il émane.

Cette pratique peut être répétée plusieurs fois au cours de la première semaine, selon le temps dont vous disposez. La quantité de fois où vous répéterez cet exercice importe moins que la qualité avec laquelle vous allez vous y appliquer. Le devoir est de décrire la ou les pratiques que vous avez effectuées et ce que vous avez ressenti pendant ces pratiques. Le plus intéressant est que vous détailliez ce que vous ressentez de cette lame, l’état dans lequel vous vous trouvez en méditant sur elle et l’état dans lequel vous vous trouvez après la fin de la pratique.

Devoir de Ludivine

 Voir son article Méditation sur l’arcane XIX du Tarot : le Soleil, conscience de l’Unité

Second devoir : influence de soutien

Enoncé du devoir

La semaine dernière, nous nous sommes préparés par la méditation et l’identification à la lame du Soleil. Cette semaine-ci, nous allons utiliser l’énergie de cette lame pour soutenir Amnesty. Le principe de cette influence de soutien est très simple, il s’agit de nous identifier à la lame, comme nous l’avons fait dans la première pratique, puis de transmettre l’énergie de cette lame à Amnesty.

Voici le procédé de la pratique :

1. Asseyez-vous confortablement. Détendez-vous profondément : votre mental, votre cœur et votre corps doivent être complètement relaxés, sans tension ni crispation.

2. Placez la lame du Soleil devant vous et regardez-la paisiblement. Cette carte doit être la seule chose qui occupe votre esprit en ce moment : vous plongez votre mental en elle, tranquillement et sans forcer. Si vous maintenez suffisamment longtemps votre attention sur cette lame, vous allez progressivement vous sentir « couler » en elle, devenir un avec elle. Passez ainsi insensiblement d’un état d’attention à un état de concentration puis de méditation sur la lame. La lame du Soleil doit devenir la seule chose qui vous intéresse, comme si votre vie même en dépendait. Plus vous vous concentrez sur cette carte, plus votre esprit se met à vibrer en harmonie avec elle. Essayez de la comprendre de l’intérieur, non pas intellectuellement mais par votre ressenti, comme si vous étiez l’arcane du Soleil. Identifiez-vous à ce qu’il émane.

Amnesty33. Lorsque vous sentez que votre esprit et votre coeur sont profondément unis à cette carte, lorsque vous vibrez de joie et de bonheur, et que vous sentez la lumière spirituelle couler en vous, pensez à Amnesty en vous reliant à cette association par son nom et son symbole. Offrez avec amour toute la lumière que vous sentez en vous à cette association, en affirmant tranquillement mais fermement que cette lumière spirituelle que vous transmettez à Amnesty soutient cette association, qu’elle lui apporte plus d’énergie pour sa mission et qu’elle l’aide à réussir à atteindre ses objectifs. Que l’énergie que vous avez accumulée pendant votre méditation s’écoule de vous pour charger l’égrégore d’Amnesty.

4. Lorsque vous sentez que vous avez donné à Amnesty toute l’énergie de la lame du Tarot, coupez le lien avec Amnesty, c'est-à-dire orientez votre esprit vers autre chose et ne pensez plus à ce que vous avez fait ni à cette association. Cette rupture est nécessaire pour permettre à l’influence de fonctionner correctement.

Cette pratique peut être répétée plusieurs fois au cours de la première semaine, selon le temps dont vous disposez. La quantité de fois où vous répéterez cet exercice importe moins que la qualité avec laquelle vous allez vous y appliquer. Le devoir est de décrire la ou les pratiques que vous avez effectuées et ce que vous avez ressenti tout au long de ces pratiques. Le plus intéressant est que vous détailliez ce que vous ressentez, l’état dans lequel vous vous trouvez pendant la méditation et l’influence. Ce devoir doit être remis pour le vendredi 15 juin.

Avertissement : L’arcane XIX du Tarot symbolise la lumière spirituelle, le bonheur et la réalisation mais la splendeur du soleil a parfois pour conséquence de nous montrer certaines faces obscures de notre être, de mettre en lumière notre ego. Si, pendant la méditation sur la lame, vous ressentez en vous de l’orgueil, de la douleur ou d’autres sentiments de ce type, profitez de l’énergie de cette lame pour approfondir votre introspection et travailler sur cet aspect de votre caractère. Evitez par contre dans ce cas d’envoyer cette énergie vers Amnesty, le moment serait mal choisi.

Devoir de Ludivine

Pour cette seconde semaine sur la lame du soleil, j’ai participé à un rituel de groupe au sein du Cercle d'occultisme de l'asbl Aether. Il s’agissait d’une pratique collective de projection de l’énergie solaire sur Amnesty, dirigée par Aude.

Amnesty4Pour commencer, Aude a placé la lame du Soleil au centre de notre cercle et a demandé à chacun de s’y identifier. Ensuite, nous avons récité des mantra tous ensemble. L’alternance de Om et de Klim m’a replongée immédiatement dans l’énergie de la lame XIX telle que je l’avais perçue pendant ma méditation la semaine précédente : l’union équilibrée et harmonieuse des deux polarités manifestant la Conscience. Je me sentais vibrer avec cette énergie d’expansion lumineuse et chaleureuse.

Ensuite, nous avons récité à de nombreuses reprises l’incantation suivante : « Om hram hrim hraum sah suryaya namah », en hommage à l’énergie solaire. Petit à petit, j’ai perçu que la sphère d’énergie que je percevais autour de moi grandissait au point d’englober l’ensemble du cercle de pratiquants. Cette invocation de l’énergie solaire nous avait fortement reliés et harmonisés au point que nous ne formions plus qu’un seul grand soleil réuni dans un même élan d’Amour.

Aude nous a alors demandé de nous concentrer sur Amnesty International afin de lui transmettre cette énergie solaire. Personnellement, j’ai perçu que cette énergie de force pouvait non seulement aider les personnes qui militent pour Amnesty afin de favoriser le succès de leurs actions mais aussi soutenir tous les détenus qu’elle défend : êtres humains d’exception qui se battent le plus souvent pour amener la paix et la liberté dans leur pays et qui sont pour cette raison maltraités voire torturés. J’ai donc orienté ma puissance de concentration vers ces deux cibles.

Au moment où nous allions envoyer la sphère solaire sur Amnesty, j’ai perçu la bénédiction d’un Etre de Lumière qui a encore élevé et intensifié notre offrande. J’ai également perçu l’action de cet Etre de Lumière sur tous les participants de cette pratique. Personnellement, je sentais sa vibration me traverser et agir spécifiquement sur mon plexus solaire. En même temps, je ressentais un élan de confiance totale envers la Vie. Je pense que cette intervention d’un Etre de Lumière souligne à quel point il est important de se soutenir sur la Terre et de s’engager dans des actions concrètes et occultes pour améliorer nos sociétés humaines.

Aude nous a alors guidés afin de visualiser tous ensemble que notre sphère d’énergie était destinée à Amnesty. Puis, nous avons récité le mantra Om Shanti, afin de nous recentrer et d’opérer la coupure nécessaire pour que l’action occulte puisse se produire.

Après cette très belle pratique, nous avons pris la parole un à un afin que chacun exprime ce qu’il avait ressenti. Tous les membres du Cercle avaient perçu l’union des deux polarités pendant leur identification à la lame XIX et plusieurs d’entre eux ont également mentionné l’harmonie et l’unification de nos énergies que l’invocation solaire avait favorisée. Les objectifs visés et les symboles utilisés pour nous relier à Amnesty étaient en revanche fort variés, rappelant que l’énergie solaire favorise l’Unité dans la diversité. Par ailleurs, deux autres membres du Cercle avaient également perçu le fait que notre sphère solaire ait été bénie par un Etre de Lumière. J’ai ressenti une grande joie à participer à cette pratique et à aider ainsi une association pour laquelle j’ai beaucoup d’admiration.

 

© Copyright 2007. Aude Markus. Tous droits réservés.

 

Si vous avez aimé cet article, vous pourriez aussi vous intéresser à ceux-ci :

Kabbale et Tarot, méditation sur la lame XVII

L'identification à la Mère

Danse et magie : comment graver vos souhaits dans l'astral pour qu'ils se réalisent