Aether asbl

Identification à Rudra

 

RUDRA



L'enregistrement que vous pouvez découvrir ci-dessous illustre une pratique d'identification à Rudra, dieu des Tempêtes et de la Destruction. Si Rudra est considéré comme un des visages ou des aspects de Shiva, le Bienveillant, il fut à l'origine le prédécesseur de Shiva.

 


Cette force de la Nature est directement liée à nos forces destructrices et colériques. C'est l'expression du Feu dans son déchaînement le plus brutal et le plus animal. D'ailleurs, Rudra est associé à la chasse mais également, aux troupeaux d'animaux; sous sa forme de Shiva, le Bienveillant, il est le protecteur des troupeaux et des hommes. Ce Feu dévastateur est la même force qui permet de réduire en cendres toute chose. Le Feu est la seule énergie nécessaire à l'alchimiste pour transformer sa matière brute en or. Le secret de l'oeuvre magique est niché au sein même de ce feu : sans cesse se consumer tout en illuminant les ténèbres.


Dans la pratique magique décrite dans cet enregistrement audio, nous réveillons la puissance du Feu en prenant de plus en plus conscience de celui-ci. Pour cela, nous invoquons l'élément Feu par la parole RAM. RAM doit être considéré comme un véhicule qui transporte l'esprit ou la conscience jusqu'à l'élément Feu, lorsque cette union s'opère, la conscience se révèle comme Feu. Dans cet état de conscience-Feu, nous cherchons à nous identifier à Rudra. Rudra est la déité du manipura-chakra (la roue du Feu), où il est représenté sous la forme d'un Shiva âgé et vieux. Rudra y est décrit comme de couleur rouge mais blanchi par les cendres. Il a trois yeux, et porte autour de son cou un collier de crânes ainsi qu'un serpent qui s'enroule autour de ses membres. De ses mains, Rudra fait le geste qui écarte les craintes (abhaya mudra) et le geste qui exhausse les désirs (varada mudra).

 

rudra manipura



Le principe de cette pratique magique est celui de l'identification. L'identification à Rudra se déroule en s'appropriant petit à petit les multiples attributs du dieu. Il est important de comprendre que les différentes qualités données au dieu désignent, chacune, une propriété de l'âme ou de l'esprit, une attitude mentale, spirituelle ou émotionnelle, que le mage doit réveiller en lui. En résumé, la description qui est faite du dieu devient une "carte"; celle-ci permet au mage d'avancer dans son chemin d'unification avec la force divine. Le mage garde à l'esprit durant la pratique magique que les visualisations qu'il élabore sont des états ou des attitudes qu'il doit éveiller et manifester pour devenir complètement la divinité en question.


En pratiquant ainsi, le mage sentira en lui des forces nouvelles, dont il n'avait pas conscience jusque là, se manifester en lui.


Attila